Les Petits Bois de Bouts

11 janvier 2011

Qu’elle soit douce et belle…

 

… cette nouvelle année! Que chacun s’y épanouisse et construise, à sa mesure, un p’tit bout de paradis! Alors à vos pinceaux, à vos rêveries, à vos errances… et soyez heureux!

De notre côté, nous avons bien profité des congés de fin d’année pour travailler à notre nid.

Nous avons installé un mangeoire made in Eddy juste au niveau de la fenêtre de notre cuisine; nous sommes donc charmés par des visites ailées!

104_0048

Ensuite, Eddy a fait place nette le long de notre terrain, afin de pouvoir planter bientôt une haie bocagère, tout en rajoutant une barrière à moutons, pour éviter toute surprise laineuse!

104_0081

Nous avons donc laissé respirer les aubépines auparavant prises dans le vaste roncier et on a hâte de voir la future haie se dessiner sur les courbes de la Gâtine!

Et puis Eddy a eu envie de jeter 2-3 cailloux derrière les noisetiers, car une fois le roncier découpé, on a découvert un gros bordel, un terrain chaotique et pas très à même de recevoir de prochaines plantations. Au final, comme il ne fait jamais les choses à moitié, il nous a installé un beau bout de terrain, qui sera une belle place pour les chaudes soirées d’été sous le hamac!

104_0099

Et puis nous avons dégagé le terrain du vaste bordel accumulé tout au long de cette année de travaux, afin de préparer la venue du terrassier. La semaine prochaine en effet, des trous vont être creusés pour la phyto et la cuve de récupération d’eau de pluie. Cela nous a pris quelques journées brumeuses et humides, mais c’est agréable de commencer à voir le bout du chantier, d’imaginer les fruitiers planter leurs racines dans le sol à la place de la bétonnière…

Et la maison dans tout ça me direz-vous? Elle se pare elle aussi pour nous accueillir chaudement et chaleureusement. L’isolation est totalement terminée, les finitions lambris du plafond et de la façade sud sont également clôturées. On prend soin de ne pas laisser trainer de petits détails, afin, une fois installés, de ne pas avoir à ressortir l’échafaudage pour rajouter la baguette de finition qui manque… On est clair là-dessus; on s’installera chez nous quand TOUT sera terminé! Et après, ROULOCHE… euh! ça ce n’est pas encore très clair du côté de Eddy… Qu’il se rassure, il aura encore un four à pain à faire, mon atelier en paille…

Pour cette fin d’année, nous avons accueilli avec joie nos p’tits polonais… qui s’étaient transformés en p’tits boliviens!

P1010448

Il ne faisait pas si froid que là-haut, mais on attend tout de même avec impatience le poêle!

Bon là, je vais partir un peu dans tous les sens, car nous avons été tellement efficaces qu’on a fait plein de choses!

D’abord, fin de l’isolation et du lambris pin en plafond.

 P1010454 104_0025 104_0051

C’est rigolo, on a l’impression qu’ils vont tomber!     Pose de la laine de chanvre à la fin.         Plafond isolé et lambrissé!

Ensuite, fin de l’isolation de la façade sud, isolée entre les tasseaux avec des panneaux de laine de bois. La finition bardage est en peuplier et c’est très beau comme bois!

P1010537 P1010543 P1010544

  Pose de la 1ere lame!      Laine de bois et peuplier.                                    CA BOSSE DUR LA-DEDANS!!!!

Bon il manque des photos, comme par exemple celle de la façade sud finie, mais comme ça, ça laisse des surprises pour la prochaine fois!

On a aussi gazouillé dans la terre; enfin gazouillé, c’est vite dit, vu que Madame Mère avait décidé qu’elle n’arrivait à rien et Mademoiselle Fille était plus ou moins mal lunée…. Bref! Comme la terre est magnanime (allez, un chti coup de vodka pour la Pacha Mama), on s’en sort les doigt dans le nez!

P1010479      Admirez le beau bonnet!                                                              P1010547

 

P1010458 P1010462 P1010542

             “J’y arrive point!”                        Nettement moins beau le bonnet!                         Cellier enduit!

P1010472 P1010538 P1010555

Torchis sur mur paille.      Courage…. plus qu’un bout!   En principe je suis la chieuse Sécurité, mais là; c’est plutôt moyen l’instal’!!

Voilà, cela faisait un mois que le silence s’était installé… Pour une rentrée, c’est pas mal non? Je laisse en réserve quelques menus travaux (par manque de photos) et je vous annonce une bonne nouvelle: on espère être aménagé pour cet été!!!! YOUPIIIIII!

Publicités

2 novembre 2010

Le charpentier ne s’est pas trompé!

Filed under: Isolation,Lambris de finition,Les enduits terre,Les p'tites mains ! — boisdebout @ 8 h 31 min

 

103_9791

Les débords de toit ont été judicieusement calculés! Nous évitons les grosses chaleurs d’été et nous avons pu constater, hier après-midi, que la douce lumière d’automne entre généreusement par les baies! C’est chouette! Le deuxième intérêt de cette photo est que l’on voit Captain en train de passer l’aspirateur! Etonnant non?

Nos aides sont venus nous donner un nouveau coup de main. Après la pose d’enduits, Annie s’est adonnée à la dépose d’enduits! Allez comprendre l’organisation de ce chantier? Elle a casse-caillouté les enduits rouges faits trop tôt et qui avaient bougé… Il n’y a plus qu’à refaire! Quant à moi, je me suis légèrement agacée sur le colombage, mais pour un apprentissage bénéfique et un résultat appréciable. Voilà les photos!

P1010315 103_9794

 

Captain a testé sa nouvelle idée pour l’isolation. De la ouate entre le frein-vapeur et le lambris, du chanvre là où on ne peut pas insuffler de ouate et on ferme! Enfin il reste tout de même à pulser entre les chevrons la laine de bois! On en reparlera!

P1010296 P1010307 103_9796

Et une petite photo de la fourmilière dominicale!

P1010318

25 octobre 2010

Qui va piano, va sano…

Filed under: Etanchéité à l'air,Lambris de finition — boisdebout @ 8 h 53 min

 

Donc on y est allé tranquillement! Et ma foi, cela ne fait pas de mal.

Nous avons réalisé un test d’étanchéité à l’air sur notre maison et le résultat nous satisfait! On a bien travaillé.

Eddy a d’abord fabriqué une porte en OSB pour recevoir la machine à tester.

103_9700 103_9704

         Petite coupe pour ajuster la porte                  Joint fixé au bord pour bien étanchéifier la plaque

 

103_9705

                                                                 Installation de l’appareil sur le cadre

La machine consiste en une sorte de gros ventilateur, qui, une fois en route, aspire l’air à l’intérieur de la maison, créant ainsi une dépression. Toutes les portes et fenêtres sont fermées, évidemment… le test peut commencer. Il suffit d’avoir une dépression de 50Hp pour mener à bien l’expérience.

103_9709

Ensuite, nous testons tous les points “critiques” avec une petite fumée. On voit ainsi facilement où il y a des trous dans la maison.

103_9708

Cela se sent aussi avec le plat de la main quand il y a un gros courant d’air! Au final, nous sommes satisfaits du résultat; seuls quelques points que nous n’avions pas vraiment travaillé sont à corriger (comme par exemple le linteau de la porte d’entrée qui est d’origine et que nous devons encore habiller proprement).

Et puis pour continuer la petite journée tranquillement, nous avons commencé à poser le lambris en pin au plafond.

103_9714 103_9718

Captain essaye effectivement une nouvelle technique.Nous commençons à poser le lambris pour pulser de la ouate entre le frein vapeur et ledit lambris (en clair dans l’épaisseur des tasseaux). Ensuite, nous pulserons de la fibre de bois derrière le frein vapeur (en clair dans l’épaisseur des chevrons)… Et puis là où nous ne pourrons pas pulser de la ouate, nous découperons un isolant en panneau pour finir entre les tasseaux. On devrait être bien isolé en toiture.

Voilà pour les explications simili-techniques… Je ne sais pas si je m’en sors franchement bien; mais c’est pour faire plaisir à Captain qui trouve que le blog n’est pas du tout assez technique… Personnellement, je trouve ça nettement moins drôle à écrire (et à lire aussi!). Mais bon, j’avais envie de lui être agréable aujourd’hui…

Et puis, grâce à Laure et Pierre, nous avons une petite maison à oiseaux à installer. Alors voici un petit nid sur un grand nid.

103_9720

Propulsé par WordPress.com.